Au menu de cette nouvelle mouture, une gestion des processeurs multi-coeur ou des ordinateurs multi-processeur augmentant significativement les vitesses de cryptage et décryptage. Mais également sous Linux, la possibilité de créer des volumes cachés (auparavant, réservé à la version Windows), et l'utilisation des modules de cryptographie natifs du kernel. Pour plus d'infos et télécharger cet utilitaire magique, rendez vous chez TrueCrypt

truecrypt_v6_gui.png